LES ACTUALITÉS

DE LA COMPAGNIE

COVID-19 : Message important de la compagnie

La compagnie s’adapte et reprend tranquillement ses activités. Abonnez-vous à notre infolettre pour tout savoir.

 

Nous tenons à remercier nos agentes de diffusion Yaëlle et Chantale ainsi que toute l’équipe de l’agence Résonances pour le travail formidable qu’ils continuent à effectuer pour les contrats futurs de la compagnie.

Les activités de la compagnie se poursuivent malgré tout, pour donner cliquez ici.

CanadaDon-e1548089950147.png
six-pieds-spectacle-1.jpg

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Maï(g)wenn et les Orteils est une compagnie de gigue et de danse contemporaine travaillant avec des artistes professionnels différents et marginalisés (syndrome d’Asperger, de Williams, X fragile, trisomie 21, déficience intellectuelle, etc.).

Chacune des chorégraphies est créée intuitivement, utilisant comme unique matériau les interprètes, leur vécu, leur bagage et la relation qui naît entre eux et la chorégraphe, produisant ainsi des œuvres vraies et sensibles, toujours en quête d’apporter sur scène vie et authenticité. Chaque création se veut un questionnement, une réflexion sur un thème précis, toujours mis en perspective à notre rapport à la différence et à la normalité.

L’approche ludique et sans prétention de Maï(g)wenn et les Orteils face à la création confère à chaque opus chorégraphique une esthétique brute et très organique, sans chercher la perfection du mouvement, mais bien l\’authenticité et la vérité de celui-ci.

Le langage gestuel élaboré au fil des différents processus créatifs présente une gigue qui n’est pas plaquée; au même titre que le chant ou les prises de parole théâtrales, elle devient une langue nécessaire qui clarifie les relations entre les interprètes, qui reflète leurs particularités et leurs différences.

Photo  Sandra Lynn Bélanger

 
Avec-pas-dcoeur.duo_.jpg

MANDAT

Maï(g)wenn et les Orteils est une compagnie de danse et de gigue contemporaine travaillant avec des artistes professionnels différents et marginalisés (syndrome de Williams, syndrome d\’Asperger, syndrome X fragile, trisomie 21, etc.).

À travers la diffusion de ses œuvres, la compagnie souhaite contribuer à sensibiliser les gens à l’importance de donner une place à ces artistes différents, afin d’avoir une scène culturelle diversifiée, et surtout, à reconnaître leur calibre professionnel.

Toutes les activités de la compagnie sont orientées vers cet objectif, en repoussant toujours un peu plus loin les limites des interprètes qui y travaillent, tout en respectant les êtres humains qu\’ils sont, en les guidant dans chaque étape des différents processus de création, contribuant ainsi à leur épanouissement et au déploiement de leur plein potentiel, leur donnant toute l’autonomie à laquelle ils ont droit.

Pour atteindre ces objectifs, Maï(g)wenn et les Orteils se donne comme mandat de soutenir au maximum ses interprètes atypiques en leur permettant d’avoir accès à des entraînements et à du perfectionnement en continue : Perfmax (centre d’entraînement semi-privé), coaching de chant, coaching de gigue, entraînement en yoga et en Pilates, etc.

La gigue prend une place importante dans la création de la majorité des œuvres mais ne fait pas systématiquement partie de chacune d’elles.

La compagnie vise également à renouveler ses pratiques artistiques en ne se mettant aucune limite face aux possibilités d’exploration : intégration du chant, création de vidéo danse, création In situ, etc.

L’ancrage dans la communauté fait partie inhérente de la mission de la compagnie. Maï(g)wenn et les Orteils cherche à faire un maximum d’activités de médiation culturelle en développant de nombreux partenariats, dans le but d’offrir des ateliers en contexte scolaire, ou encore auprès d’associations et d’organismes travaillant pour et avec des populations marginalisées : déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme, trouble d’apprentissage, etc. Les ateliers développés à partir des oeuvres visent principalement à sensibiliser les participants à la différence et à leur faire prendre conscience qu’une personne vivant avec un handicap a les mêmes droits qu’une personne neurotypique (sans handicap) : le droit au respect, le droit à l’autonomie, le droit à l’amour, le droit d’exercer un métier, le droit d’avoir des ambitions, des aspirations, des désirs, etc. Les ateliers sont développés de telle façon que les participants côtoient de près les artistes atypiques afin de briser les frontières qui séparent ces deux populations. Ils échangent avec eux, leur posent des questions, dansent et bougent avec eux. Toutes ces activités permettent à la compagnie d’atteindre son objectif de sensibilisation.

Photos Christel Bourque

 
 
Six-pieds-sur-terre-Générale.jpg

HISTORIQUE

En 2008, le directeur artistique de la Biennale de gigue contemporaine (BIGICO), Lük Fleury, invite Maïgwenn Desbois à chorégraphier une première œuvre pour l’édition de 2009, présentée dans la programmation de Tangente. Maïgwenn recrute alors Anthony Dolbec, jeune étudiant Asperger du Centre des arts de la scène Les Muses, lieu de formation professionnelle pour personnes vivant avec différents types de handicaps cognitifs et\ou intellectuels, où Maïgwenn enseigne alors la danse.  Suite à la présentation de ce premier duo, Lük Fleury commande une autre création à Maïgwenn, pour l’édition de 2011. Elle recrute alors Gabrielle Marion-Rivard, elle aussi jeune élève du Centre des arts de la scène Les Muses, et vivant avec le syndrome de Williams, pour la création du trio Dans ta tête, présenté en 2011. En 2013, Maïgwenn présente une troisième création, Six pieds sur terre, toujours dans le même contexte. C’est à ce moment que la compagnie adopte officiellement le nom de Maï(g)wenn et les Orteils. Après avoir connu un franc succès aux éditions 2012 et 2013 du Festival Vue sur la relève, la compagnie commence à prendre son envol. Maïgwenn adopte le titre de directrice générale et artistique. Elle décide également de jumeler ses créations Dans ta tête et Six pieds sur terre pour les présenter comme un seul spectacle. C’est le début d’une belle série de représentations qui se poursuit encore aujourd’hui, vu le succès connu entre autres dans le milieu scolaire.

En 2014, la compagnie s’incorpore et obtient ses lettres patentes. À l’automne 2014, elle s’envole vers la Suisse pour un séjour d’une semaine avec trois représentations de Dans ta tête et Six pieds sur terre à Lausanne, à Genève et à Saint-Légier, et donner une série d’ateliers dans une résidence pour personne vivant avec différents handicaps intellectuels et physiques.

De retour à Tangente, au Monument National, pour une série de représentations scolaires du même spectacle. Ces représentations s’inscrivent dans un partenariat avec Une école Montréalaise pour tous offrant des projets artistiques et culturels à des élèves du primaire d’écoles défavorisées de Montréal.

En 2015, la compagnie obtient une subvention du Conseil des arts et des lettres du Québec en recherche et création, pour la création d’une nouvelle œuvre, Avec pas d’cœur. Elle obtient également une subvention du Conseil des arts du Canada en production et une résidence de création du Conseil des arts de Montréal, toujours pour la même création. Avec pas d’cœur est présentée dans la programmation de Tangente au printemps 2016 en partenariat avec la BIGICO et l’AQIS (Association québécoise pour la déficience intellectuelle), dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle. La couverture médiatique est inespérée et un grand nombre de médias en font la promotion et sollicitent des entrevues : le radio journal de Radio Canada, la Presse Plus, le Global Mail, le Voir, le Journal de Montréal, Le Devoir et CIBL.

Parallèlement à la première d’Avec pas d’cœur, la compagnie réalise une tournée de son spectacle Dans ta tête et Six pieds sur terre dans le ROSEQ et le centre du Québec. La tournée se termine par quatre représentations scolaires dans le cadre de la deuxième édition de son partenariat avec Une école Montréalaise pour tous.

En 2016-2017, le spectacle Dans ta tête et Six pieds sur terre est sélectionné pour faire le CAM en tournée et ce sont neuf diffuseurs qui le choisissent. Également, le partenariat avec Une école Montréalaise pour tous est renouvelé pour une troisième année, ce qui permet à la compagnie de programmer douze représentations de ce spectacle à l’hiver-printemps 2017. La compagnie développe également un partenariat avec la Corporation de l’espoir, organisme de LaSalle offrant des activités aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle.

En 2017, l’intégrale d’Avec pas d’cœur est sélectionnée par la Bourse Rideau 2017 ainsi que pour le CAM en tournée 2017-2018. À ce moment, le volet diffusion de la compagnie est pris en charge par Yaëlle Azoulay qui agit depuis le printemps 2018 pour le compte de l’agence de diffusion Resonance. Mme Azoulay ne cesse de développer les différents marchés de spectacles au Québec, en Acadie, en Europe et même jusqu’en Australie, en vue d’organiser des tournées d’Avec pas d’cœur ainsi que des activités de médiation culturelle.

Au printemps 2018, la compagnie présente, dans le cadre de la SQDI, le fruit d’un partenariat avec Danse Carpe Dieme / Emmanuel Jouthe, soit le concept Écoute pour voir dansé par les interprètes atypiques de Maï(g)wenn et les Orteils.

La compagnie obtient son numéro de charité en juin 2018.

Photo  Adrienne Surprenant

Avec-pas-dcoeur.divan1_.jpg

ÉQUIPE

Maigwenn-1.jpg

Maïgwenn Desbois

Chorégraphe et interprète

Nicolas.02.jpg

Nicolas Labelle

Répétiteur, conseiller artistique et interprète

Maude.02.jpg

Maude Desbois

Coach de voix, répétitrice

Simon.jpg

Simon Deraspe

Conception d'éclairages

Sébastien.jpg

Sebastien Provencher

Répétiteur et interprète

Gabrielle-1.jpg

Gabrielle Marion-Rivard

Interprète

Anthony-1_edited.jpg

Anthony Dolbec

Interprète

Roxanne.02.jpg

Roxane Charest-Landry

Interprète

Jf.jpg

Jean-François Hupé

Interprète

Geneviève.jpg

Geneviève Morin-Dupont

Interprète

Stéphanie.jpg

Stéphanie Colle

Interprète

 

Photo  Christel Bourque

ÉQUIPE ADMINISTRATIVE

Maïgwenn Desbois 

 Directrice générale et artistique

Maude Desbois 

 Adjointe à la coordination

Nicolas Labelle 

 Adjoint à la coordination

Véronique Pascal 

 Communications 

Shawn Burr 

 Comptabilité 

Sophie-Alexandra Dubé 

 Responsable des inscriptions aux cours de danse adaptés

MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Geneviève Bouchard

 Présidente

Anik Larose

 Vice-Présidente

Brigitte Landry

 Trésorière

Sophie-Alexandra Dubé

 Secrétaire

Katrine Chalifoux

 Administratrice

Nicolas Labelle

 Administrateur

Maïgwenn Desbois

 Administratrice

 
écoute.02.jpg

ÉCOUTE POUR VOIR

Maï(g)wenn et les Orteils et Danse Carpe Diem / Emmanuel Jouthe présentent un nouveau volet d’ÉCOUTE POUR VOIR dansé par des interprètes professionnels vivant avec une déficience intellectuelle.

ÉCOUTE POUR VOIR propose une variété de solos, dispersés dans l’espace et dansés simultanément. Munis tous deux d’une paire d’écouteurs rattachés à un iPod, danseur et spectateur partagent une chorégraphie en tête à tête le temps d’une musique. À travers la sensibilité des artistes vivant en situation de handicap et de leur langage gestuel singulier, ce nouveau volet d’ÉCOUTE POUR VOIR est susceptible de provoquer des situations relationnelles peu communes. Dans cet espace d’intimité et de proximité, le spectateur interpelé par l’artiste vivant avec une déficience intellectuelle, s’exposera à vivre une expérience artistique toute simple, et qui pourtant, sera susceptible de changer son regard sur l’être humain et ses capacités.

Concept Danse Carpe Diem \ Emmanuel Jouthe

Direction artistique Emmanuel Jouthe et Maïgwenn Desbois

Chorégraphies élaborées par les interprètes

Interprètes Gabrielle Marion-Rivard, Roxane Charest-Landry,

Geneviève Morin-Dupont, Jean-François Hupé, Nicolas Labelle, Sébastien Provencher, Stéphanie Colle et Anne Tremblay

Diffusion Yaëlle Azoulay

 

Photo  Christel Bourque

écoute.00.jpg

OEUVRES

 
 
avec_edited.jpg

AVEC PAS

D'COEUR

Défendre à quelqu’un de faire l’amour, ce serait comme nier sa nature d’être humain. La création d’Avec pas d’cœur souhaite contribuer à faire tomber un tabou entourant la sexualité des personnes handicapées. Ces personnes qui mangent, dorment, rient et pleurent comme n’importe qui, ont très rarement accès à une vie sexuelle normale. Gabrielle a le syndrome de Williams, Anthony celui d’Asperger et Roxane celui de X fragile. L’œuvre souhaite sonder ces trois individus marginalisés dans leur intimité, pour mettre en lumière leurs désirs et leurs frustrations, par le biais d’une gigue et d’une danse contemporaine théâtrale.

 

.

Chorégraphie Maïgwenn Desbois

Interprètes Maïgwenn Desbois, Anthony Dolbec, Gabrielle Marion Rivard, Roxane Charest Landry

Conseiller artistique et répétiteur Nicolas Labelle

Coach de chant  Maude Desbois, Hélène-Élise Blais

Conception d’éclairages  Simon Deraspe

Conception de la trame sonore  Chloé Lacasse

 

Photo  Christel Bourque

avec.01.jpg
 
six-pieds-spectacle-2.jpg

SIX PIEDS

SUR TERRE

Gabrielle a le syndrome de Williams et Anthony a le syndrome d’Asperger. Ils sont tous deux perçus par la société comme des êtres handicapés. Le jour où leur diagnostic est tombé, le sceau de la médecine les a stigmatisés en les reléguant dans une classe à part, hors norme et moins fonctionnelle.

En regard de ces phénomènes d’isolement, d’exclusion et de rejet face à la différence, Six pieds sur terre propose une relation très intime entre les pieds et le sol. Le sol comme outil percussif, mais aussi comme déclencheur de mouvements. Le sol qui transmet toute l’énergie de la terre et qui révèle qui nous sommes, notre fragilité, notre vitalité, notre raison de se tenir (encore) debout.

 

Chorégraphe Maïgwenn Desbois
 

Interprètes Maïgwenn Desbois Gabrielle, Marion-Rivard, Anthony Dolbec 

 

Répétiteurs Nicolas Labelle, Maud Gendron-Langevin, Maude Desbois 

 

Conception d’éclairage Simon Desraspe

 

Photo  Valérie Sangin

terre.01-1.jpg
 
Dans-ta-tete.01.jpg

DANS TA TÊTE

Gabrielle a le syndrome de Williams.Anthony a le syndrome d’Asperger.Moi je suis supposée être neurotypique, c’est-à-dire sans diagnostic. 

En sondant les zones sombres de nos pensées, ce sont nos peurs, petites et grandes, qui ont eu le dessus; elles se sont imposées. Avons-nous peur des mêmes choses? Comment ces peurs transcendent-elles nos corps? Nos pieds? De quels rythmes ces peurs se chauffent-elles et quelles sont nos stratégies physiques pour les combattre? Les surpasser?

 

Chorégraphe Maïgwenn Desbois


Interprètes Maïgwenn Desbois, Gabrielle, Marion-Rivard,  Anthony Dolbec 

Répétiteurs Nicolas Labelle, Maud Gendron-Langevin, Maude Desbois 

Conception d’éclairage Simon Desraspe

 

Photo  Sandra-Lyne Bélanger

tête.01.jpg
 
Avec-pas-dcoeurFlou-2.jpg

CALENDRIER

2020

Écoute pour voir

 

ANNULÉ, 8 avril | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)

ANNULÉ, 7 avril | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)


ANNULÉ, 6 avril | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)


ANNULÉ, 3 avril | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)

ANNULÉ, 2 avril | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)


ANNULÉ, 1er avril | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)

Dans ta tête et Six pieds sur terre

ANNULÉ, 25 mars | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)

ANNULÉ, 24 mars | Quai 5160, Verdun, Montréal (scolaires)

2019

Avec pas d'coeur

12 novembre | L’Oiseau Mouche, Roubaix, France

8 novembre | L’Oiseau Mouche (répétition ouverte), Roubaix, France

4 novembre | Université de Fribourg, Suisse

23 octobre | Maison de la culture Plateau Mont-Royal, Montréal

5 avril | Espace Théâtre, Mont-Laurier

3 avril | Cabaret BMO Sainte-Thérèse, Sainte-Thérèse

30 mars | Au Vieux Treuil, Îles-de-la-Madeleine

28 mars | Salle de spectacle de Gaspé, Gaspé

28 mars | Salle de spectacle de Gaspé, Gaspé

27 mars | Studio Hydro-Québec du Quai des Arts, Carleton

26 mars | Salle Jean-Cossette, Amqui

24 mars | Salle Jean-Marc-Dion, Sept-Iles

23 mars | Centre des arts de Baie-Comeau, Baie-Comeau

21 mars | Théâtre du Bic, Rimouski

Écoute pour voir

 

3 novembre | Université de Fribourg, Suisse

17 mai | Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des arts, Montréal

16 mai | Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des arts, Montréal

15 mai | Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des arts, Montréal

14 mai | Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des arts, Montréal

13 mai | Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des arts, Montréal

Dans ta tête et Six pieds sur terre

1er mai | Théâtre du grand Sault - Centre culturel Henri-Lemieux, LaSalle Représentations scolaires

2018

Écoute pour voir

12 février | École Simone-Desjardins, Montréal - Représentations scolaires

1er mars | Écomusée du fiermonde, Montréal

7 mars | Écomusée du fiermonde, Montréal

12 et 13 mars | Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des arts, Montréal

14 mars | École Simone-Desjardins, Montréal - Représentations scolaires

16 mars | Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce, Montréal

2017

Dans ta tête et Six pieds sur terre

24 février | Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce, Montréal

25 février | La salle de diffusion de Parc-Extension

26 février | La Maison de la culture Marie-Uguay

9 mars | Salle Pauline-Julien, Montréal

11 mars | La Maison de la culture Ahuntsic, Montréal

22 mars | La Maison de la culture Plateau-Mont-Royal, Montréal

25 mars | Salle Jean-Eudes, Montréal

 

9 avril | Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord, Montréal

21 avril | Centre culturel Henri-Lemieux, Montréal

 
Dans-ta-tete.jpg

À propos

 
Avec-pas-dcoeur-spectacle1.jpg
 
Avec-pas-dcoeur.Anthony1.jpg

PRIX ET MENTIONS

Maï(g)wenn et les Orteils est récipiendaire du prix Peter Zwark 2013 pour l’intégration d’une personne autiste dans un contexte de travail professionnel.

Ce projet n’aurait pas pu voir le jour sans la volonté de Madame Maïgwenn Desbois qui est persuadée que la richesse créative de la compagnie qu’elle a créée réside dans la singularité des artistes qui la composent. Le prix Peter-Zwack 2013 récompense donc le travail de cette équipe soudée, talentueuse et créative.

 

Six pieds sur terre s’est vue récompensé du Coup de pouce Vue sur la relève 2013 décerné par le Studio Bizz. Merci d’encourager la relève!

Durant l’édition 2012 du festival Vue sur la relève, Dans ta tête s’est vue récompensé de quatre Coups de pouce! Merci à Diagramme gestion culturelle, à la Salle Désilet, à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme et au Cirque du Soleil d’encourager la relève artistique.

Maï(g)wenn et les Orteils a eu la chance de participer aux éditions 2012 et 2013 de Parcours Danse, grâce à l’appui de La danse sur les routes du Québec au Festival Vue sur la relève.

Merci de soutenir aussi bien la relève en danse!

Photo Christel Bourque

 
 
ecoute.02.jpg

CONTACT

MAIGWENN DESBOIS

Directrice générale et artistique

maigwennetlesorteils@gmail.com 

1.514.513.5261

Diffusion d’Avec pas d’coeur et d’Écoute pour voir

YAËLLE AZOULAY

Directrice – volet danse

danse@agenceresonances.com

www.agenceresonances.com 

1. 514.912.9235

Abonne-toi à notre infolettre ici!

LOGO-GRIS-ET-BLANC-e1548265658178.png